SERINITI… ?

SERINITI est une entreprise familiale française (dont on avait déjà parlé sur ce BLOG, notamment dans notre étude comparative des appareils auditifs pré-réglés, ici), qui avait créé une petite révolution en 2016 sur le marché de la prothèse auditive, en proposant à la vente libre un appareil auditif intra-auriculaire pré-réglé par une équipe de médecins ORL, pour compenser la presbyacousie (le fameux appareil auditif ORISON, bien connu aujourd’hui sur la France et l’Europe).

Suite aux 35 années d’activité du père, en tant que médecin ORL en Seine Saint-Denis (93), le constat avait été fait que la majorité des patients presbyacousiques sont relativement jeunes (cette gêne auditive, liée au vieillissement naturel de l’oreille, commence vers la soixantaine) et demandeurs d’un appareil auditif discret, performant, simple d’utilisation et, surtout, plus que tout, vendu au juste prix. C’est ainsi que la start-up prometteuse avait conçu et mis au point ORISON, l’aide auditive invisible et prête à entendre, disponible sans ordonnance à 299€ par oreille (et 500€ l’appareillage bilatéral), dont l’ensemble des composants embarqués sont dignes des prothèses auditives les plus onéreuses. La satisfaction des utilisateurs n’a pas tardé à se manifester.

Ci-dessus, graphisme représentant l’aide auditive ORISON gauche et l’aide auditive ORISON droit superposées. SERINITI©

Une entreprise française tournée vers l’Europe

Sans surprise, la jeune pousse s’est donc rapidement tournée vers l’Europe, car de nombreux pays (dont l’Allemagne, la Belgique, l’Italie ou bien encore l’Espagne) sont dans une situation similaire à la France : appareillage auditif onéreux, rejet massif des solutions traditionnelles tant pour des raisons de coût, de faible prise en charge que de dispositif complexe et visible (80% des ventes mondiales d’appareils auditifs sont des contours d’oreille). Le succès a été immédiat.

« La période COVID, avec obligation de porter un masque, a considérablement joué en notre faveur. Soudainement, les personnes qui entendaient mal mais refusaient l’appareillage auditif par déni se sont rendues compte qu’elles n’entendaient plus si bien que cela. Le masque a balayé le déni et confronté de nombreuses personnes à la réalité de leur presbyacousie. » nous précise-t-on chez SERINITI. De la même façon « le port du masque a rendu les appareils auditifs de type contour d’oreille encore plus difficiles à porter. De nombreuses personnes les ont perdu, simplement en enlevant leur masque. Alors qu’avant seules les lunettes pouvaient gêner, aujourd’hui le masque anti-COVID porte un coup de grâce à ce type de dispositif. » 

AZUR, le mini contour d’oreille rechargeable de la société SERINITI

Mais alors, pourquoi avoir développé un contour d’oreille, sommes-nous tentés de demander. D’autant plus que cette société s’était clairement positionnée sur le créneau de l’invisible. Nous demandons, donc ! Et SERINITI avance alors plusieurs éléments de réponse, par ailleurs tout à fait compréhensibles.

Depuis 2019, SERINITI explique travailler en étroite collaboration avec l’enseigne nationale L’Opticien qui Bouge. Cette enseigne, dont les opticiens se déplacent à domicile ou dans les résidences Seniors, travaille majoritairement avec des EHPAD, auprès des personnes à mobilité réduite. « Nous avons pris conscience qu’il y avait un vrai besoin d’appareillage auditif dans les EHPAD et les maisons de vie des personnes âgées, pourtant, ces dernières ont un âge ici très avancé et ont souvent une mauvaise vue ou une dextérité manuelle réduite.  Il leur était difficile de prendre en main ORISON et encore plus de le positionner dans l’oreille. D’autre part, il y a parfois trop peu de personnel soignant et il est difficile, pour ce personnel, de gérer la mise en place et le retrait des appareils auditifs. C’est pourquoi nous avons souhaité développer un appareil auditif de type mini contour d’oreille rechargeable : plus gros qu’ORISON, AZUR est plus facilement manipulable et permet à l’utilisateur d’être autonome. C’est plutôt ça, notre cœur de métier. La qualité, au meilleur prix, avec un utilisateur autonome. Il a donc fallu s’adapter à cette demande spécifique. Enfin, comme AZUR intègre une technologie rechargeable, il est plus simple pour ces personnes de brancher l’appareil à une prise secteur plutôt que de changer la pile, très petite, lorsque la vue est déficiente et la dextérité manuelle réduite. »

 

Ci-dessus : mini-contour d’oreille rechargeable AZUR, de la société SERINITI©

Un développement de produit spécifique aux personnes très âgées, alors ?

« Non, pas seulement. Nous avons également des clients jeunes qui sont demandeurs d’appareil auditif rechargeable. Or cette technologie prend de la place, nous ne pouvions la glisser que dans une prothèse auditive plus grosse qu’ORISON, c’est pourquoi nous avons choisi le mini-contour d’oreille. Enfin, certaines personnes – bien que peu nombreuses – ont des conduits auditifs très petits. Lorsqu’elles essaient ORISON, elles en sont satisfaites mais, comme l’appareil ne peut tenir entièrement dans leur conduit auditif, nous avions pris l’habitude de les orienter vers des contours d’oreille et des audioprothésistes. Cela les désespérait, car elles venaient chez nous justement pour éviter des contours onéreux. Avec AZUR, nous sommes aujourd’hui en mesure de leur proposer la même qualité d’amplification qu’ORISON, dans un dispositif qui leur convient mieux. » 

AZUR, c’est quoi ?

AZUR, c’est donc un appareil auditif qui, tout comme ORISON, est préréglé par des médecins ORL pour compenser la perte auditive liée à l’âge, c’est-à-dire la presbyacousie. AZUR est un appareil auditif dit mini-contour d’oreille : ce dispositif se place donc derrière l’oreille et un tube de son transparent, qui passe au-dessus du pavillon de l’oreille, vient guider les sons amplifiés par l’appareil à l’oreille. Le dispositif est rechargeable (5 heures de charge permettent jusqu’à 20 heures d’autonomie).

AZUR amplifie les voix jusqu’à 36dB : c’est le seul appareil auditif préréglé vendu sur le marché à intégrer une amplification sélective du son aussi poussée et à permettre un tel niveau d’amplification des voix, avec ORISON qui, lui, amplifie jusqu’à 33dB. Ces 3dB de différence s’expliquent par le type même d’appareil auditif : ORISON étant un intra-auriculaire, l’oreille est utilisée (rappelons que l’oreille est un amplificateur anatomique) et il est rare qu’un utilisateur choisisse une amplification maximale du son, tandis qu’avec AZUR, l’oreille étant contournée, les sons doivent être amplifiés un peu plus.

D’autre part, AZUR intègre 3 programmes d’amplification différents en fonction de l’environnement sonore dans lequel se trouve l’utilisateur : environnement classique, environnement calme, environnement bruyant. Enfin, AZUR réduit automatiquement le brouhaha ambiant de 13dB et est dotée d’une réduction active des bruits soudains (niveau 5) et des bruits du vent (niveau 3), pour garantir un réel confort d’écoute.

Vendu en appareillage unilatéral exclusivement, à 500€ : découvrez AZUR ici. Frais de port offert sur www.seriniti.fr. Satisfait ou remboursé pendant 20 jours.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Découvrez aussi

RAC0 en audioprothèse : un an après, quelles conséquences ?

En Novembre 2018, nous avions publié un article sur le Reste À Charge 0 en audioprothèse (…